Il vient un moment dans toute entreprise de service où on se demande : et si je lançais un produit? Quelque chose de simple à imaginer, de rapide à produire, qui répondrait à un besoin direct de ma clientèle… et qui pourrait même peut-être plaire à une toute autre niche?

Pour le truc de la semaine, j’ai eu envie de vous laisser entrer dans mes petites réflexions du moment au sujet des revenus passifs. Go!

Et comme il n’y a rien de plus facile pour détailler un prochain projet que de le décliner en 3 questions essentielles, ce sera de cette façon que l’astuce du vendredi vous sera livrée. Short and sweet, comme ils disent!

Où : sur le web, évidemment. Soyez de votre temps! Si l’envie de lancer un produit révolutionnaire (hihi) vous passe par la tête, et que vous avez déjà sous la cravate une entreprise solide évoluant sur la toile, il est plus que normal que vous vous serviez du web comme tremplin pour faire connaître votre toute nouvelle offre. Autrement, vous ne devriez pas écarter la possibilité de débuter votre « boutique » de produits sur le web. En plus de la voir évoluer toute seule, elle aura beaucoup plus de chance de se faire connaître à un plus large éventail d’acheteurs potentiels. Le bouche-à-oreille électronique est le plus efficace! Dans mon cas, il s’agira d’un produit qui sortira à l’hiver/au printemps 2014, sur une plateforme complètement différente de celle-ci, pour lui donner toute son indépendance. Curieux? Vous devriez!

Quand : je pourrais vous dire d’attendre le bon moment pour vous, le moment où les revenus ne vous stresseront plus et que vous serez en mesure d’investir assez largement pour faire grandir rapidement cette idée que vous entretenez depuis longtemps. Mais il n’y a jamais de bon moment. Ceci étant dit, si vous tenez à votre futur produit, n’attendez plus. Votre idée de génie a la chance de pouvoir être travaillée entre deux mandats. Bloquez-vous une journée par semaine, ou un après-midi, et « forcez-vous » à la mener à terme. Vos produits ne sont peut-être pas lucratifs pour l’instant, mais si vous mettez les efforts qu’il faut, ils le seront plus vite que vous ne le croyez. Dans mon cas, je sais pertinemment que le vendredi après-midi est le moment le plus propice pour que je puisse me plonger dans mes idées folles. Les courriels sont au ralenti, les rencontres aussi… et il s’agit là d’une merveilleuse façon de débuter le week-end!

Comment : faites-vous un plan! Je ne le répèterai jamais assez, mais de savoir exactement où vous allez, et ce que vous voulez en tirez sera votre plus grand allié en période de stress, ou de création. Prenez-le temps de faire le même exercice que vous faites avec vos clients en vous demandant les vraies questions. Qu’est-ce que je veux créer avec ce produit? Qu’est-ce que je veux en faire, s’il évolue? À qui s’adresse-t-il? Quelle solution apporte-t-il? Dressez ensuite une liste d’étapes à venir. Il n’y a rien de plus motivant que de cocher des points une fois qu’ils seront derrière vous! En plus d’avoir sous les yeux le processus de création de votre nouveau petit bijou, vous serez à même de rajuster rapidement le tir si votre imagination divague, ou si vous vous rendez compte que votre projet prend la poussière depuis trop longtemps. Dans mon cas, même si je suis une fière adepte de Trello, j’ai choisi le papier pour y dresser tout ce dont j’ai besoin d’avoir sous les yeux pour mon futur produit… j’y trouve une bonne façon de séparer le tout de mon boulot à temps plein!

Travaillez-vous actuellement sur un futur produit à lancer? Quelles raisons vous ont motivé à exploiter ce volet de votre entreprise?

Share Button