Avoir un blogue, c’est génial. Pouvoir y partager ses idées, ses inspirations, ses états d’âmes, ses coups de coeur, ses coups de gueule… un blogue, c’est un peu comme le récit de son quotidien, de sa vie, de ses aspirations.

Je me surprends parfois à repasser sur les articles que j’ai écrit il y a un moment ici, ou ailleurs sur d’autres projets, et je m’amuse à voir l’évolution à travers ce que je vivais à l’époque, et ce que je vis aujourd’hui. Tout y est, mes défis, mes réussites… et ça fait du bien de voir tout le chemin parcouru.

Mais avoir un blogue – c’est aussi avoir ce besoin de partager, de discuter, d’échanger avec les autres. Et même si vous avez le meilleur contenu du monde, présenté de la façon la plus adorable et attachante, la réalité est telle que parfois – trop souventpersonne ne lit vos articles.

Pourquoi?!

Personne ne lit vos articles de blogue? 5 raisons.

#1 : Trop de pop-ups tue le pop-up.

Pensez aux premiers lecteurs (et je sais que vous l’avez fait, justement, en lançant le pop-up pour les inviter à s’inscrire à votre infolettre, à RSVP à votre prochain événement, à venir vous aimer sur les réseaux sociaux…), MAIS pensez-y quand même, 2 secondes. Je suis une nouvelle lectrice, j’ai vu votre article apparaître sur Facebook, sur Twitter, être partagé sur les réseaux sociaux d’un autre blogue que j’aime. J’ai cliqué, parce que le titre me semblait intéressant, ou l’image choisie était cool. Puis bam, POP-UP qui m’empêche de voir la suite. Of course, que je suis sortie. Laissez-moi le temps de vous connaître avant que je tombe amoureuse de votre contenu et que je veuille vous suivre partout.

#2 : Trop de clics tue le clic.

Tellement d’études le prouvent encore à chaque jour : plus les lecteurs ont à cliquer pour se rendre à un endroit en particulier, plus les chances de les voir quitter le site web sont grandes. Que ce soit à travers votre blogue, quand les gens doivent cliquer à 40 endroits avant de tomber sur ce qui les intéresse, ou sur vos réseaux sociaux (attention aux liens Facebook menant à Twitter, aux retweets qui attirent vers Google+ avant de vous attirer vers LinkedIn…). Simplifiez le chemin et partagez le lien direct, le plus souvent possible. Svp, merci!

#3 : Avez-vous pensé au mobile?

Je sais, je sais, c’est devenu logique maintenant de penser à la version mobile lorsqu’on crée notre blogue, et le responsive est pas mal toujours de la partie dans l’équation. Mais au-delà de ça, pensez aussi que les gens lisent tellement plus sur mobile que sur ordinateur que ça devient une nécessité de garder ça en compte dans la rédaction de vos articles. Honnêtement, je lis probablement 95% du temps à partir de mon iPhone ou de mon iPad : si le texte n’est pas bien divisé, si j’ai l’impression de lire des pages et des pages sans section définie, si les sous-titres et le titre ne sont pas bien visibles… je décroche. Et je suis certaine de ne pas être la seule.

#4 : Trop long.

Je suis la première à écrire des articles parfois trop longs, et pareil sur les réseaux sociaux : j’aime parler, j’aime écrire, j’aime jaser, et ça finit toujours en wall of text. Mais mes lecteurs le savent, et limite, ça fait partie de mon style. Mais pourtant, je suis consciente qu’en faisant ce choix je me limite sûrement et éloigne probablement des gens. Ce que j’essaie de dire ici, c’est simplement qu’en vous référant aux raisons plus hautes – à savoir les clics, les pop-ups et le mobile friendly – gardez toujours en tête que vos lecteurs sont là pour quelque chose, pas pour être distraits, pour sentir qu’ils perdent leur temps… ils veulent du concret, du solide et de l’essentiel. Donnez-leur!

#5 : Trop plein.

À l’instar du texte qui est trop long, trop descriptif, trop prenant, pensez au visuel. S’il y a des tas de photos, de messages qui flashent, de couleurs qui explosent, de vidéos qui attirent l’oeil, on perd l’essentiel et ultimement, on perd la concentration. Quand tout est trop plein, trop occupé, trop présent, on donne l’impression de vouloir tout faire et de vouloir paler à tout le monde. Concentrez-vous sur un visuel qui est tout aussi essentiel que le texte, et tout devrait bien aller.

Par quoi commencerez-vous pour modifier votre blogue? Partagez-moi l’adresse de votre blogue en commentaires pour que j’aile y faire un tour!

Share Button