Levez la main si, comme moi, vous détestez vous vendre. Genre, il s’agit là du truc qui vous horripile le plus, de vendre vos services, vos produits, de trouver la bonne consonance pour les faire vivre sur les réseaux sociaux, pour écrire à leur sujet.

Votre site web performe bien, votre offre est claire, vos prix sont legit ; mais lorsqu’il vient le temps de vendre juste pour vendre, d’utiliser le canal génial qu’est le web pour faire connaître votre expertise, vos mille et uns talents et tout ce qui vient à travers… c’est nope, niet, nada, rien à faire, rien à dire.

Vendre a la mauvaise réputation de ne pas être cool. De quêter quelque chose. De ne pas être capable de juste laisser ses affaires rouler à côté est vu comme un signe de « faiblesse » (notez les guillemets), de devoir justifier l’achat de vos trucs à vos futurs clients ou PIRE à votre communauté est un vrai sacrilège, une déclaration haut et fort que non, vos affaires vont pas si bien que ça.

Alors on tente de tourner autour du pot, on essaie de rendre ça le fun, évident. On se dit que le monde va lire entre les lignes, on insiste pas trop, on n’a pas tant le goût de toute façon. Et à force, on développe des méthodes, dont celles que j’ai le goût de vous partager aujourd’hui. C’est avec de petits changements du genre que j’ai réussi à m’habituer, à être un peu plus à l’aise, à profiter du fait qu’au final, se vendre, ça devienne pas toujours un hussle.

Une phrase, donc? Une phrase qui résume son entreprise, et/ou son service, et/ou son produit. Une phrase qu’on va toujours utiliser pour présenter le tout, pour faire bonne impression, mais pour retenir aussi, comme un mot, comme un mantra, comme son pourquoi, tout simplement.

Parce que quand vous avez une raison d’être, quand vous apportez une solution à une problème, quand vous existez pour un but bien précis et pour une clientèle toute aussi précises, c’est là où se vendre devient easy peasy. Parce que vous avez une utilité, parce que vous n’êtes pas juste un parmi tant d’autres.

Et dans cette phrase là, on trouve quoi?

Une émotion

Parce que c’est ça qui est à la base de tout. Comment voulez-vous que les gens se sentent après avoir acheté votre produit? Après avoir fait affaire avec vous? Après avoir stalké vos réseaux sociaux, s’être abonnés et avoir reçu une infolettre de votre part? L’émotion devrait être la conséquence à atteindre (positive, on s’entend) qui vous donnera un gabarit par où commencer.

Du simple

Ne partez pas dans une grosse définition de 150 mots sans ponctuation, on s’en sortira jamais! À la place, je vous conseille de résumer exactement le but de votre entreprise, la raison pour laquelle un matin vous vous êtes réveillés en vous disant que c’était le moment où jamais de lancer vos affaires.

Du concret

Des chiffres, des pourcentages, un objectif clair et précis ; pas une résolution molasse sans colonne. Qui voulez-vous atteindre (indice : pas tout le monde!), à qui voulez vous être utile, vendre quelque chose? Comment voulez-vous le faire? Quels outils avez-vous à disposition, de quelle expérience bénéficiez-vous? Qu’est-ce qui vous rend différent, vraiment (et non, pas être la référence dans votre domaine ou offrir le meilleur service, pensez au-delà!)?

Votre personnalité

Qui devrait se dégager de tous vos textes, de toutes vos plateformes, de tout ce que vous faites, tout court. Que ce soit dans l’usage des mots, dans la façon dont vous le présentez, dans l’intonation même avec laquelle vous répétez le tout, qu’est-ce qui rend la phrase assez personnelle pour que ça ne sonne pas du tout de la même façon dit par quelqu’un d’autre que vous?

Un exemple serait le fun, hen?

ÉMOTION + SIMPLE + CONCRET + PERSONNALITÉ : je veux que mon monde se sente en confiance + je vise les entreprises qui veulent créer un lien avec leur communauté + sur les réseaux sociaux et via tout leur contenu web + pour pimper up leur entreprise. Suffit juste à mettre ça dans une jolie phrase. À vous! 

Si vous avez envie, utilisez les commentaires pour me partager VOTRE phrase!

Share Button