Bon vendredi!

Comme j’ai pris l’habitude sur ma page Facebook de vous partager un truc à chaque semaine, j’ai décidé de garder l’idée mais de l’extrapoler un peu plus ici, à la place. C’est d’ailleurs l’envie de vous en donner toujours un peu plus qui m’a poussé à créer ce blogue. La vie fait bien les choses, non?

Le truc d’aujourd’hui concernera donc deux aspects de la rédaction auxquels j’ai touchés, et vous permettra de mieux les comprendre par la suite : la rédaction publicitaire et la rédaction web.

Le rédacteur publicitaire est d’abord et avant tout un vendeur. Un vendeur intelligent, drôle, sympathique, cultivé et efficace qui saura, en quelques mots à peine, vous convaincre de faire affaire avec le produit ou la personne qu’il vous conseille. Il sera essentiel dans une campagne télé, radio ou imprimée, lorsqu’on sera à la recherche d’un slogan court et accrocheur. Il sera aussi une ressource terriblement importante lorsqu’une entreprise voudra faire connaître ses tous nouveaux services et qu’elle souhaitera le faire d’une façon attrayante, mais surtout profitable. Il est le roi du call-to-action! Pour avoir travaillé avec d’excellents rédacteurs publicitaires, ou copywriters, je peux vous assurer qu’ils sont exactement ce dont vous avez besoin si vous cherchez à promouvoir, faire rayonner et retirer un profit rapidement du message que vous avez à passer.

Le rédacteur web, lui, a la mission d’informer de façon simple et précise quiconque lira ce qu’il rédige. La philosophie avec laquelle travaille le rédacteur web ressemble très souvent à : vulgariser et simplifier le contenu. Il s’adresse à des gens curieux, intéressés à un produit, un service ou une entreprise en particulier, mais qui ne sont pas encore certains que ce soit exactement ce dont ils ont besoin. Allié à quelques notions de copywriting, le rédacteur web clarifie et concise les messages avant de les rendre plus accessibles à la clientèle qui les consulte. Son medium est principalement le web (son titre le dit si bien!), mais les bases de la rédaction web sont souvent utilisées sur d’autres plateformes, comme des magazines ou des journaux par exemple. L’idée est d’expliquer l’inexplicable, ou plutôt de prouver qu’un matériel éparpillé et pas très intéressant au premier regard devient facile à suivre et surtout amusant à découvrir au final.

Quel type de rédaction vous semble être le plus fait pour vous?

Share Button