Pas seulement parce qu’un pigiste propre est toujours mieux reçu en réunion qu’un pigiste qui a laissé passer trop souvent l’heure du bain…

Armez-vous de vos crayons marqueurs résistants à l’eau, on jase créativité spontanée aujourd’hui!

Bon. J’avoue que le titre risque de laisser quelques lecteurs perplexes, mais vous comprenez le topo : les bonnes idées (et souvent les meilleures) surviennent souvent dans la douche. Ou n’importe où, n’importe quand vous n’y pensez pas. C’est un fait, sinon cet outil de génie n’existerait pas.

Et vous savez ce qui est bien avec cette certitude, celle que vous risquez d’avoir l’idée du siècle au moment où vous ne vous y attendez absolument pas?

C’est que cela appuie encore plus sur l’importance de sortir de votre zone de confort. D’arrêter le boulot même en grosse période pour aller prendre l’air. De prolonger votre séance de sport matinale, de porter attention à ce que vous faites, au moment exact où vous le faite, pour encourager vos p’tites neurones à garder le focus sur un seul truc à la fois.

Votre douche, ou votre sanctuaire à idées quel qu’il soit (l’auto, votre vieille chambre d’enfant, votre tapis de yoga, le spa – on a pas tous les mêmes sanctuaires, hen) devrait être un arrêt obligatoire chaque fois où vous êtes en blocage, mais aussi chaque fois où vous sentez que vous perdez le cap.  C’est facile de se mettre en mode « production » et de passer ses journées à cocher des items sur sa liste de tâches. Mais d’encourager ses idées et de laisser aller sa créativité, ça ne se planifie pas à l’horaire. En fait, ça ne devrait JAMAIS être ajouté à votre to-do list… meilleure façon de casser l’inspiration!

En bref, la petite histoire de la douche devrait vous laisser ceci comme note mentale : assurez-vous de décrocher au moins quelques minutes par jour. Rien que ça, et tout ça à la fois. Vous me remercierez lorsque vous aurez l’idée du siècle qui vous rendra millionnaire!

Quel est votre truc pour garder votre idée en tête lorsqu’elle apparaît inopinément?

Share Button