Bon, là ça va faire.  Je ne compte plus le nombre de personnes qui m’ont dit à la fin de 2017, et même depuis le début de 2018, que cette année, c’était l’année où elles lançaient leur blogue. Leur site web, leur nouveau produit, leur nouveau service.

On est tous et toutes pas mal inspirés par les 12 mois qui se dessinent devant nous. Les possibilités, les apprentissages, les objectifs. Et à force, c’est lourd. On s’en met beaucoup trop sur les épaules, on panique, on perd le nord, on essaie de tout faire pour abandonner la totalité du truc le jour suivant.

Cet article se veut donc comme une petite décharge électrique pleine d’amour censée vous donner un plan de match (de moins de 20 minutes!!!!) pour lancer – enfin – ce qui vous tient à coeur. À force de passer des jours, que dis-je, des semaines à peaufiner l’idée dans votre tête, à la polir et la chérir, on en vient démotivés, stressés par un besoin inutile de perfection. Là, c’est fini, f-ii-n-ii!

1 minute : sur une feuille de papier (le duo carnet/crayon est toujours celui qui me motive le plus) écrivez votre idée de la façon la plus concrète possible. Ce que vous voulez accomplir en chiffres, en heures, en résultats. Et simplifiez : si vous ne pouvez pas le résumer en une minute, il y a un problème de clarté dans cette histoire!

3 minutes : détaillez chaque tâche que vous devrez faire pour vous rendre à votre objectif. Que ce soit par jour, semaine, mois ou même année, étudiez les actions que vous devrez mettre en place pour vous rendre au résultat que vous voulez, et bloquez des plages horaires à votre agenda pour le faire.

10 minutes : pitchez vos idées sous forme de brouillon. Que ce soit de monter votre site web de A à Z, de créer votre blogue, ou d’imager le plan d’un nouveau service ou d’un nouveau produit, ne vous censurez pas. Dans un carnet ou sur un ficher web, faites l’ébauche de ce que ça donnera, et pas de temps à perdre à peaufiner vos phrases ou à vous corriger. Évidemment, dans le cas d’un site web ou d’un blogue, du temps de développement et d’intégration est à prendre en compte, mais ça, ce sera mille fois plus facile une fois le brouillon sous vos yeux.

2 minutes : c’est le moment d’enfiler vos lunettes de correction et de repasser sur ce que vous avez fait, écrit, pensé. Jouez au boucher, coupez, réalignez, simplifiez.

3 minutes : l’une de mes étapes préférées ; penser à l’après. En mode brainstorm, laissez votre esprit dériver vers 5 objectifs que vous vous donnez sur le long terme avec ce nouvel ajout, ce nouveau projet. Dans 3 mois, dans un an, où voudriez-vous que tout ceci vous amène? C’est essentiel pour la motivation, et pour la vision stratégique!

1 minute : et hop, il ne reste qu’à l’annoncer à vos clients, vos abonnés sur les réseaux sociaux, vos amis, vos collègues. Soyez fiers de ce que vous venez de faire, de lancer, de créer, tout simplement!

20 minutes, top chrono, rien de plus, rien de moins. Servez-vous une coupe de vin ou une tasse de thé, et let’s go bobo!

 

 

Share Button