On a jasé du blogue, on a jasé de mes conseils pour s’en servir comme outil, levier, allié dans des revenus de champion. Et maintenant, déformation professionnelle oblige, j’ai envie de vous parler de mes 1001 secrets pour faire des réseaux sociaux une autre corde à votre arc financier.

Bon, 1001 c’est beaucoup et je ne voudrais pas trop vous essouffler, alors on va commencer par les 4 plus efficaces et on verra bien où cela va vous mener. 

* La publicité sponsorisée. Nouvellement (plus maintenant parce que sur Internet, 15 minutes plus tard ce sont des old news…) sur Facebook, la publicité sponsorisée est un moyen de faire voyager un statut en particulier, que ce soit du texte, un visuel, une vidéo, une question, un commentaire, alouette. On peut cibler des gens selon quelques critères, plus limités que ceux d’une grande campagne, mais c’est suffisant pour permettre à une publication sur vos réseaux sociaux qui a déjà fait pas mal de bruit organiquement d’être propulsée encore plus loin. Comment est-ce que ça devient rentable? C’est un moyen d’investir un petit budget monétaire pour faire connaître un aspect de votre entreprise, un service ou un produit rapidement et facilement.

* La traditionnelle campagne publicitaire. Plus imposante, plus réfléchie, plus complète, la campagne publicitaire sur Facebook ou sur LinkedIn est idéale quand on se lance dans une grande stratégie de domination du monde. Par là, j’entends d’inviter les gens à aller sur votre site web, à consulter votre blogue, à vous offrir un p’tit abonnement de plus, à vous voir sous toutes vos coutures puisque votre campagne peut partir dans tous les sens et être aussi longue que volumineuse. Avec les fonctionnalités de Facebook, entre autres, qui permettent de mettre en valeur autant un statut, qu’une vidéo, qu’une série de photos (idéale quand vous avez plusieurs facettes à faire connaître!), il devient encore plus facile et amusant de bosser sur une stratégie du genre. Comment est-ce que ça devient rentable? Les likes sur une page valent de l’or, vous saviez? Autant pour rejoindre des marques et leur montrer que vous avez un bon following, autant pour faire connaître votre offre à la majorité, autant pour faire voyager votre contenu, autant pour vous créer une belle réputation en ligne. Des réseaux sociaux actifs et suivis font office d’excellent portfolio dans notre domaine!

* Les services / produits. Il existe différents moyens sur les réseaux sociaux pour faire connaître vos divers produits et services. Ce peut être en liant votre boutique en ligne à votre page Facebook pour y créer un onglet où les gens peuvent cliquer directement. Ou alors, vous pouvez utiliser la campagne publicitaire en série de photos pour détailler 2, 3, 6, 500 produits que vous offrez, et que vous souhaitez faire connaître. Ça peut être en voguant de page professionnelle en page professionnelle, afin d’interagir avec les gens derrière et de, parfois, partager vos services ou vos articles de blogue lorsque la situation s’y prête ou que vous mentionnez ces mêmes entreprises/organismes/produits dans vos textes. Ça peut venir aussi d’un groupe que vous créez ou que vous suivez, sur Facebook ou LinkedIn, qui rassemblerait vos clients idéaux et vous permettraient d’interagir directement avec eux et de mieux apprendre à les connaître.  Comment est-ce que ça devient rentable? En mettant de l’avant votre offre, de façon sociale. Pas en poussant votre contenu encore et encore avec un call-to-action agressif, imposé, là rien que pour vendre. Non. En discutant, en vous montrant sociable, en laissant les gens vous voir évoluer, en échangeant avec eux dans les deux sens plutôt que juste un.

* Le ciblage. Autant dans vos publications que vos campagnes publicitaires, pour ne pas tirer littéralement de l’argent un peu partout, il faut vraiment prendre le temps de connaître son monde. J’adore particulièrement les statistiques sur Facebook qui permettent de voir qui, quoi, où, quand, comment, pourquoi et donc, c’est assurément que je vous conseille d’aller y faire un tour au moins une dizaine de minutes par jour pour s’y familiariser. Google Analytics fait aussi des merveilles pour vous aider à prendre le pouls de votre public et à voir son comportement, clic par clic, ce qu’il veut voir et lire, ce qu’il recherche, ce qui le désintéresse. Comment est-ce que ça devient rentable? Évidemment, il est vraiment difficile de vous vendre et de vendre vos services de champion si vous ne savez pas à qui vous vous adressez. Que ce soit en ligne ou dans la vraie vie, personne ne s’intéresse à un vendeur qui répète la même chose à tout le monde. Connaître vos lecteurs vous permettra de cibler le contenu que vous leur proposez, de le segmenter, et d’être là dès qu’ils recherchent la solution que vous offrez. 

Rédiger cet article m’a permis de voir que oui, pour générer des revenus intéressants avec les réseaux sociaux, il fallait d’abord investir de l’argent. Ça peut en refroidir certains, mais je tenais juste à préciser qu’après l’avoir fait avec mes clients pendant les 5 dernières années, je peux vous confirmer que ça marche, bien, très bien, si on prend le temps de s’attarder aux chiffres, de comprendre son public, d’étudier ses métriques, de mettre le temps qu’il faut. Aussi simple que ça.

Posez-moi vos questions dans les commentaires au sujet de votre prochaine action pour lancer vos revenus sur les réseaux sociaux!
** Pour la 1ère partie du Dossier Finances : Comment transformer son blogue en revenu? **

Share Button