Pas que j’ai envie de vous dire de segmenter vos publics dans l’une ou plusieurs de ces 5 catégories… mais c’est quand même ça 😉

On crée tous nos comptes sur les réseaux sociaux pour une raison, parfois deux. On veut agrandir son réseau, on veut bâtir une communauté, on veut échanger, on veut apprendre et partager, on veut faire avancer une cause ou un projet… Si chaque compte est différent, si chaque abonné est unique, les motifs qui l’ont mené à venir suivre votre page, à commenter vos publications et même à aller de l’avant vers une possible collaboration avec vous – c’est principalement parce qu’il a l’un des profils ci-dessous.

Les Google Fu

Communément appelé ainsi pour sa capacité impressionnante à googler n’importe quelle information plus vite que vous arriverez à la contre-valider vous-même, ce profil d’abonnés est là pour apprendre, clairement. Ils utilisent les réseaux sociaux pour développer leur compétences, pour en faire l’état de progression, et sont avides de pages qui vont leur donner une raison d’avoir scrollé à l’infini sur Facebook durant leur pause matinale. Ils réagissent en commentaires bien souvent, partageant leurs propres techniques si elles diffèrent de celles présentées, et sont toujours là pour tendre la main et offrir leur savoir à ceux et celles qui bloquent sur un sujet particulier.

Les Maya Angelou

Les citations inspirantes, les belles photos qui font rêver, les publications qui amènent l’introspection… ça, c’est leur truc. Ils consultent les réseaux sociaux en matinée pour s’insuffler une dose de beau avant d’affronter la journée, et en soirée pour doucement décrocher avant leur séance de méditation quotidienne. Ce public va être actif principalement dans une ambiance de communauté. Ils ont à coeur d’échanger, de s’ouvrir, de partager, d’aider, et seront toujours loquaces lorsqu’on leur demande de parler de ce qui les rend heureux, de ce qui les rend plus zen, ou de ce qui, au contraire, vient nuire à leur bonheur. Public altruiste, ce n’est pas rare de les voir se répondre et s’entraider entre eux dans les commentaires.

Les RuPaul

Ça, ce sont mes grandes gueules adorées 😉 Profils colorés, opinions arrêtées, on sait tout de suite lorsqu’ils sont sur nos pages. Quand ils aiment, ils interagissent sur tout, partagent tout, supportent tout. Quand ils n’aiment pas, plus rien ne va et un silence du gestionnaire de la page sur laquelle ils viennent de déverser leur verve risque d’enflammer encore plus leurs propos. Ce sont des gens de coups de coeur, un public qui vous suivra partout et pour tout si vous leur laissez la place, si vous les encouragez à parler, si vous les faites s’engager directement. Principalement actifs sur les pages d’opinions, de communautés et d’actualités, il faut savoir leur donner la place dont ils ont besoin, et la leur enlever avec respect et humour lorsqu’ils en abusent.

Les Wolves of Wall Street

Réactifs dans la vie et sur les réseaux sociaux, ces abonnés sont des gens de coeur et d’impulsion. Ils utilisent souvent leurs plateformes à des heures irrégulières, l’oubliant pendant des semaines avant de reprendre leurs comptes avec une main de fer. Presque des ninjas, ils sont prompts à cliquer sans commenter et sans interagir, passant directement à l’action plutôt que de se remettre en question à savoir si vos services ou vos produits leur conviennent vraiment. Ce n’est souvent pas parce qu’ils ont fait l’action sur un coup de tête par contre, parce que la majorité du temps ils ont stalké toutes les reviews à votre sujet, ont visionné l’entièreté de vos photos et ont pris connaissance de vos vidéos.

Les Attention Span

Eux, ce sont les petits poissons rouges qu’on aime d’amour! Pour eux, rien n’est compliqué sur les réseaux sociaux. Ils veulent principalement rire et se distraire, et tant mieux s’ils apprennent à travers. Incapables de supporter des vidéos trop longues et des publications qui n’en finissent plus, on les retrouve souvent à aimer des images rigolotes, ou à suivre des pages qui auront un ton plus humoristique, même si le sujet ne s’y prête pas particulièrement. On ne peut pas vraiment compter sur eux en matière d’engagement puisqu’ils ne commentent que rarement, mais étrangement, ils sont souvent du genre à rester très, très fidèle aux comptes qu’ils suivent une fois qu’ils ont été séduits et y repasser plusieurs fois par jour.

Amusez-vous à survoler sur les commentaires et interactions de vos abonnés, et tâchez de voir qui se loge sous quelle catégorie. Peut-être que vous étiez sous l’impression que votre public était particulièrement d’une façon, et que finalement, il est tout l’inverse 😉

 

 

 

Share Button