Gestionnaires de communauté, cet article est pour vous. Si j’avais compté le nombre de fois où on m’a demandé comment je faisais pour être en mesure d’avoir une vie « normale » malgré le fait que je devais être connectée en tout temps pour répondre à des questions que l’on pose à mes clients, j’aurais un beau tableau de chasse.

Je dirais qu’à force, on finit par prendre de bonnes habitudes. Qu’on apprend de nos erreurs, qu’on relativise, qu’on finit par organiser notre horaire de façon à avoir vraiment du temps libre. Mais pour ça, ça prend des efforts… et quelques astuces!

Est-ce que cet article vous aidera à prendre un peu moins de tâches sur vos épaules et à finalement profiter de quelques heures de congé, par ci par là? Je l’espère!

Truc #1 : Prévoir des heures précises. Ce truc doit être mis en place dès le début de chaque nouveau contrat. Si vous êtes rigoureux et vous vous assurez de bloquer des heures fixes à travers vos journées de travail durant lesquelles la technologie n’est pas la bienvenue (j’essaie de me garder un bon 1h de « libre » le matin et près de 3h le soir), c’est déjà un très grand pas vers la libération. Gardez quand même à l’esprit que certaines circonstances exceptionnelles (la couverture d’un événement, par exemple) peuvent venir brusquer cette habitude… mais assurez-vous de vous y tenir le plus possible!

Truc #2 : Laisser l’ordinateur, le téléphone, la tablette, et tout le reste seulement dans le bureau. Si vous travaillez de la maison comme moi, vous savez bien qu’il est particulièrement difficile de ne pas déménager son bureau au salon, dans la cuisine ou même dans la chambre une fois de temps en temps. Pourtant, il faut savoir fixer une limite. Le meilleur exemple? Ne consultez pas vos courriels à partir.. de votre lit! Rien de plus stressant ni de moins professionnel que de répondre à un courriel d’un client les yeux encore endormis…

Truc #3 : Planifier des  pauses courtes, mais fréquentes. Le meilleur truc pour éviter de perdre de la concentration à forcer de trop fixer un écran! Dans mon cas, j’aime me permettre des moments dans la journée où j’arrête tout. Ces moments n’ont même pas besoin de durer plusieurs heures! Parfois, c’est sortir 15 minutes avec le chien pour profiter du soleil, ou alors faire du yoga en plein après-midi parce que j’en ai envie. Ces petits arrêts sont nécessaires pour rester alerte, et c’est souvent durant ces même petites pauses que les éclairs de génie surviennent.

Truc #4 : Initier le mouvement. Comment voulez-vous résister à la tentation de sortir votre téléphone intelligent si tous vos amis consultent le leur à chaque minute? Avec d’autres blogueurs et gestionnaires de communauté, j’ai souvent tenté les phone stacks, qui proposent qu’une fois rassemblés, tout le monde doit laisser ses téléphones et tablettes au même endroit pour profiter du moment sans être dérangés. Ça peut être un peu stressant au départ, mais ce n’est pas quelques heures qui risquent de détruire tout le bon boulot que vous avez fait durant la semaine!

Truc #5 : Surtout, ne jamais se sentir coupable. Et pour ça, je suis la reine. Dès que je reçois une notification et que je suis occupée à faire autre chose pour un client, je n’arrête pas de penser à ce qui pourrait bien se passer, et à imaginer la pire des crises à gérer… quand finalement il ne s’agissait que d’un petit j’aime inoffensif. Permettez-vous quelques coups d’oeil d’un côté pour vous assurer que tout est sous contrôle… et ensuite, on relaxe. Assurez-vous aussi de vous répéter la phrase suivante plusieurs fois : vous n’avez pas à vous sentir mal de prendre un peu de temps pour vous. JA-MAIS.

Animateurs de médias sociaux, comment faites-vous pour vous déconnecter, un peu, beaucoup?

Share Button