Vous l’avez remarqué, depuis mon retour de voyage je suis turbo silencieuse. Je mets ça sur la faute du rattrapage post-Hawaï, mais en vérité, il s’agit simplement d’un amalgame de gaffes additionnées à un petit manque d’inspiration.

Vous êtes dans la même situation et voyez s’accumuler les jours, les semaines, les mois (?) de silence sur votre propre blogue? Ce qui suit pourrait vous aider à expliquer quelques uns de vos comportements!

1) Ne pas suivre d’horaire. Ma raison #1, si vous voulez savoir. J’ai prévu à chaque semaine du temps bien isolé pour rédiger des articles pour ce blogue. Mais voilà que depuis mon retour, je saute ces plages pour travailler sur autre chose, pour faire des suivis, pour y glisser un appel ou un rendez-vous avec un client… ici, pas d’autre solution que de se tenir à ce que l’agenda nous demande. Voilà!

2) Prendre « trop » d’avance. Avant un voyage ou une période où on sera moins disponible, il est super normal de prendre de l’avance sur tous nos projets. On écrit au passage quelques articles de blogue à publier durant notre silence prévu, puis on se dit que tout ira bien à notre retour. SAUF QUE, on s’habitue vite à ne plus rien avoir à écrire les semaines qui suivront. Grosse erreur que de prendre tant d’avance, selon moi. Ma solution rapide? Dresser une liste des sujets qu’on veut aborder dès notre retour, en y ajoutant des pistes, des idées, des références. Comme ça, pas question de s’asseoir sur ses lauriers une fois le dernier article planifié publié.

3) Prioriser les mauvaises tâches. Qui dit retour au boulot dit souvent boîte de courriels et messagerie complètement pleines. Ça va, il n’y a rien qu’un café et une bonne playlist musicale ne peuvent régler, mais tout de même, on finit souvent par mettre de l’avant notre longue liste de tâches à accomplir. C’est ok en soit, puisqu’il y a des priorités qui sont plus urgentes que d’autres, mais c’est aussi à ce moment qu’on relègue au second plan notre blogue et nos autres projets personnels. ERREUR. Et je ne parle pas ici de négliger vos clients, non. Je parle d’utiliser votre temps pour être efficace avec eux, et avec vous. Assurez-vous donc d’avoir au minimum une tâche concernant votre propre entreprise et vos propres projets sur votre liste à tous les jours. Comme ça, plus question de vous oublier!

4) Ne plus être à jour. Au manque de temps s’ajoute forcément l’impossibilité de se tenir à jour sur les différentes actualités dans notre domaine. Si vous êtes comme moi et lisez plusieurs blogueurs à la fois en guise de source d’inspiration, vous risquez probablement de les renier le temps de reprendre le contrôle de votre horaire. À cela s’ajoutera vos visites moins fréquentes sur vos réseaux sociaux, vos lectures quasi-absentes… pour finir par vous couper totalement de ce que votre domaine a de bon à vous offrir. En ce sens, limitez-vous à au moins une source d’information par jour, que ce soit l’un de vos blogues favoris, ou le fil de votre réseau social fétiche. Rapide, efficace, et idéal pour refaire vos pas sur la toile en douceur, ah!

5) Multiplier les distractions. ATTENTION. Ce point est à prendre en complément de l’erreur #4. À trop vouloir se distraire, on finit par passer beaucoup plus de temps que prévu un peu partout sur le web, capitalisant sur de précieuses minutes – heures – qui auraient pu servir à rédiger de nouveaux articles pour votre blogue. Soyez raisonnable, c’est pour cette raison que je propose une seule « distraction » par jour… jusqu’à ce que vous soyez capable de respirer sans paniquer!

Share Button