À force de faire de la vidéo par-ci par-là, autant pour les trucs du vendredi que pour VDP, j’ai cumulé un petit bagage de trucs et d’astuces pour qu’à chaque fois, j’arrive à faire passer mon message aux gens pour qui je l’enregistre.

Si la vidéo fait partie de votre stratégie de contenu pour 2019, ce que j’espèreeeeeee énormément pour vous, j’ai pensé vous rassembler mes 5 meilleurs conseils pour vous aider à créer du contenu vidéo qui a toutes les chances de rejoindre les bonnes personnes pour leur livrer le bon message!

Ne pas sortir vos idées de nulle part

La première et probablement plus commune raison qui vous empêchera de filmer quoique ce soit reste dans une manque flagrant d’idées. Je vous ai déjà fait une liste de suggestions de vidéos pour votre entreprise, mais j’avais quand même le goût de réitérer sur un point particulièrement précis qui je pense a tout pour vous sauver : ne partez pas de rien. Notez les vidéos que vous aimez, notez les sujets dont vous voulez parler, demander à votre équipe d’intervenir, soyez à l’affût des questions et commentaires reçus de votre monde. Prenez le temps de monter votre bassin d’idées, et pigez régulièrement là-dedans.

Planifier l’imprévisible

Je suis de ceux qui adorent faire dans l’improvisation du moment où la caméra tourne. Mais, je garde toujours quelques points bien clairs dans ma tête le temps de me préparer avant de commencer à filmer. Le but derrière la vidéo, la solution que je veux amener aux gens qui l’écoutent, et l’action que je souhaite qu’ils prennent et/ou fassent une fois la vidéo terminée. Si comme moi vous détestez planifier, tenez-vous en à ces 3 points-là. Si au contraire, vous avez besoin d’une structure de malade (et ça risque de vous couper les ailes quelques fois vu la montagne de questions et de vérifications que vous vous faites), essayez de toujours vous ramener au moins à l’essentiel avec ces points-là.

Enregistrer avec les bons outils

Pas besoin d’acheter une caméra de malade, un micro qui va avec et tout un local complet dédié à vos capsules. N’investissez dans du nouveau matériel que si vous en prenez une habitude sur le long terme, et que les outils que vous avez actuellement vous limitent. Un iPhone filme parfaitement. Il y a des tons d’apps en ligne pour faire votre montage, pour éditer votre contenu. Il y a aussi énormément de plateformes gratuites à utiliser pour faire vos lives. Ne vous donnez pas dans l’achat compulsif de matériel si vous ne savez même pas quel genre de vidéos vous voulez faire, ni même si vous aimez ça, en faire, tout court.

Ne pas se casser la tête pour le montage

Ça aussi, ça peut vite devenir votre bête noire si vous n’en avez jamais fait. Honnêtement, j’ai toujours cru que le bon contenu prime sur les effets de fou, les jump cuts répétitifs, les transitions qui font office de distractions et les sons et images qui cassent tout. Prenez le temps de transcrire votre contenu pour en faire des sous-titres, trouvez (ou faites via canva) une jolie image de couverture, et miser sur du contenu intéressant, engageant et dynamique, livré de façon claire. Le montage se fera tout seul – et la beauté de l’imprévu et des p’tites erreurs qu’on rattrape feront tout votre charme, promis.

Miser sur le partage

À chaque vidéo, gardez toujours en tête que si vous avez bien travaillé sur votre contenu, si vous l’avez monté de façon à ce qu’il soit utile et concret pour les gens qui vont l’écouter, l’invitation à agir après devrait se faire clairement et être toute autant justifiée. Pensez à l’action comme au point un, mais surtout, pensez à ajouter une touche de réaction et d’engagement de la part de vous gens. Qu’ils viennent vous rejoindre sur une plateforme en particulier pour discuter, qu’ils partagent la vidéo si elle leur parle, qu’ils soient des vôtres pendant un événement où vous creuserez plus profondément avec ce contenu, bref, tous les choix sont bons pour les faire parler! Rendez le partage facile aussi, rendez le clic accessible, et le fait de faire voyager votre vidéo sur leurs propres plateformes turbo évident.

Alors, la vidéo fera-t-elle partie de votre stratégie de contenu en 2019?

Share Button