Ah ben oui, on mêle la psychologie à ça aujourd’hui avec un article que j’avais vraiment le goût d’écrire depuis un bon p’tit bout.

Comme l’engagement est sur toutes les lèvres et que la majorité des gens sont sur les réseaux sociaux strictement pour créer de la conversation avec leur public et de l’engouement, je pense que de gratter un peu le pourquoi du comment derrière risque de vous aider à mieux comprendre la série d’actions à faire, à mieux la cerner, et surtout à arrêter de penser qu’un seul post peut tout changer alors qu’ici, on crée de la valeur et de la connexion.

Cute demême! 

Mettre l’accent sur un désir

Évidemment, si les gens vous suivent sur vos plateformes, c’est qu’ils ont le moindrement de l’intérêt pour vos services et pour vos produits. C’est qu’ils veulent savoir ce que vous pouvez concrètement apporter à leur business, ce que vous faites de différent, ce que vous avez à leur promettre. Que ce soit dans votre contenu, dans votre opt-in, dans vos textes, vos visuels, votre façon d’amener les choses. Que ça fasse partie de vos techniques de vente ou que ce soit simplement du non-dit, du check entre les lignes pour catcher, l’important ici, c’est de taper dans le mile dans le désir qu’ils couvent, dans l’aspiration qu’ils ont, dans le besoin criant qui les a mené à votre page et à vos publications plutôt qu’ailleurs. Comment pouvez-vous leur vendre de la valeur? Comment pouvez-vous les aider à faire baisser leurs dépenses? Comment pouvez-vous les accompagner à faire mieux, plus, parfaitement?

Stimuler le besoin d’apprendre

Pas de surprise ici, il s’agit là de mon cheval de bataille depuis les débuts de betti, et ce qui selon moi apporte le plus de valeur ajoutée dans n’importe quel contenu et n’importe quelle publication, tous réseaux confondus. Jouer avec la faculté d’apprendre est selon moi la meilleure façon de créer de la fidélité dans ses rangs, de convaincre ses abonnés de revenir, d’être loyaux, et même parfois de se sentir redevable tellement votre contenu leur a appris quelque chose et à quel point vous avez été vraiment utile pour eux, sans leur demander rien d’autre que d’être présents sur votre page et liker votre post si le coeur leur en dit. Leur donner une raison de revenir sur votre page, leur donner de quoi discuter et réfléchir au fil de la journée, ça, ça n’a pas de prix, et l’engagement n’en devient que plus solide.

Miser sur la peur de manquer quelque chose

Technique prônée de toujours en vente, le sentiment d’urgence est la carte joker avec laquelle j’ai honnêtement un p’tit peu de misère, mais qui peut parfaitement fonctionner de façon legit quand on y pense concrètement. Pas que je n’aime pas presser mes gens, mais surtout que de mon côté, amener une dose de panique ne fit pas tant que ça avec mon offre. Par contre, là où j’ai vu le tout fonctionner tempête, c’est souvent lorsqu’on invite les gens à réserver leurs places, billets, formations, appels, name it, dans une période de temps ciblée pour profiter d’un rabais ou, à l’instar de Marie Forleo, de cerner la période d’inscription à un cours ou un service en particulier à une seule fois pas année, comme la BSCHOOL qui est accessible pour inscription un mois seulement durant l’année. C’est efficace lorsque bien réfléchit, c’est utile lorsque pensé pour, et ultimement, c’est ce qui aidera vos leads chauds à passer plus et mieux  l’action. On aime!

Laquelle de ces tactiques vous parle le plus? Quand on jase de psychologie du comportement comme ça, est-ce que comme moi vous vous sentez comme des manipulateurs intelligents? ahahaha

Share Button